Accéder à l'infrastructure

Contexte

L'initiative PRACE – Partnership for Advanced Computing in Europe – a mis au service de l'excellence scientifique une infrastructure de recherche pan-européenne offrant des services HPC et des supercalculateurs au top du classement mondial. La Belgique est membre de PRACE depuis octobre 2012. L'infrastructure PRACE adopte une approche par niveaux (Tier) dans laquelle les techniques sont développées et mises à l'épreuve d'abord aux niveaux inférieurs pour être ensuite passées à l'échelle et exploitées pour la résolution de challlenges scientifiques et techniques au niveau supérieur.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, les calculateurs Tier-2 sont gérés par le CÉCI – Consortium des Équipements de Calcul Intensif – et Cenaero a été chargé en 2012 de mettre en œuvre et d'opérer le calculateur Tier-1 de Wallonie. La plus grande part des ressources fournies par la machine est dédiée à la recherche académique, l'autre part étant destinée à être exploitée à des fins de recherche appliquée et par des acteurs industriels bénéficiant directement du calcul intensif pour leurs activités commerciales.

Catégories de projets

Les ressources du supercalculateur sont attribuées, conformément à la convention établie en la matière avec la Région Wallonne, à des projets classés en 4 catégories.

  • Projets de recherche académique (CAT.1)

associés à des activités de recherche amont ou fondamentales principalement menées par des chercheurs universitaires dans le cadre de projets de type doctorats, postdoctorats, actions concertées de recherche, pôles d'attractivité, grant Marie-Curie, EIT, etc dont le financement ne prévoit pas de budget de calcul intensif ou l'accès à des supercalculateurs mais couvre essentiellement les frais de personnel en recherche.

Ces projets et les accès correspondants sont gérés exclusivement par le CÉCI.

Le coût d'utilisation des ressources par ces projets est réglé par la convention PRACE Supercalculateur Tier-1 entre la Région Wallonne et Cenaero et ne nécessite pas d'intervention des acteurs des projets en question.

  • Projets de recherche appliquée (CAT.2)

définis par toutes autres activités de projet du type projets de recherche européens, régionaux ou fédéraux (FP7, ERA-NET, Plan Marshall, etc) axés plutôt sur de la recherche appliquée en partenariat avec des industriels.

Ces projets et les accès correspondants sont gérés par le CÉCI pour les demandes universitaires et par Cenaero pour toutes les autres demandes.

Ces projets contribuent au financement des frais de fonctionnement de l'infrastructure à raison de 0,4 cEUR[1] par heure et par cœur de calcul mobilisé.

  • Projets de prestations intellectuelles à des fins commerciales (CAT.3)

définis par des contrats financés par des industriels pour lesquels une enveloppe budgétaire de calcul intensif est possible.

Ces projets et les accès correspondants sont gérés par le CÉCI pour les demandes universitaires et par Cenaero pour toutes les autres demandes.

L'utilisation des ressources du calculateur dans ce cadre est soumis au prix du marché au tarif de référence de 2,2 cEUR[1] par heure et par cœur de calcul mobilisé.

  • Utilisation par des entreprises à des fins commerciales (CAT.4)

ces projets et les accès correspondants sont gérés exclusivement par Cenaero.

Cette utilisation est soumise au prix du marché au tarif de référence de 2,2 cEUR[1] par heure et par cœur de calcul mobilisé.

[1] Tarifs en vigueur tels que validés au 4 mai 2017 par le Comité d'Accompagnement du Tier1 et le Conseil d'Administration de Cenaero.